Information : ouverture des inscriptions prochainement

 

Les activités de conseil

Mais tout d’abord qu’est-ce-que la Médecine Bio-Immuno(G)énétique

En raccourci : BI(G)Med, il s’agit d’une méthode de soins médicaux intervenant à plusieurs niveaux autant sur le plan diagnostique que sur le plan thérapeutique.

En ce qui concerne le diagnostic des maladies surtout chroniques pouvant affecter l’humain elle utilise des tests biologiques très performants avec le souci constant d’arriver à dépister le plus tôt possible des perturbations au niveau des cellules de l’organisme, qu’il s’agisse de cellules normales telles par exemple les cellules du système immunitaire ou au contraire de cellules pathologiques telles entre autres les cellules cancéreuses, de manière à pouvoir instaurer dans les meilleurs délais un traitement permettant de corriger les anomalies de ces cellules voire même de les prévenir.
La BI(G)Med est donc en tout premier lieu une méthode de dépistage précoce et de traitement préventif dans le but avéré d’empêcher un grand nombre de personnes de développer des maladies qui plus tard pourront apparaître comme particulièrement redoutables.
Le dépistage se fait à l’aide de prises de sang dans le but de faire mesurer certains paramètres biologiques particulièrement révélateurs de maladies. L’analyse de ces tests biologiques est effectuée par des laboratoires de biologie très spécialisés à la pointe de l’évolution technique dans ce domaine et répondant aux exigences les plus actuelles en matière de certification européenne. L’interprétation des résultats de ces analyses ne peut être faite que par des médecins ayant suivi une formation adéquate dans le cadre des séminaires organisés par la Société CON.FORM-BIMUREG ou l’un de ses partenaires agréés.
 
Il existe par ailleurs pour les médecins prescripteurs de ces bilans biologiques la possibilité d’obtenir auprès de la Société et via les laboratoires effectuant les analyses une aide au diagnostic et au traitement dans le cadre de la BI(G)Med.
C’est là, à l’heure actuelle déjà, une des activités de conseil importante au niveau de la Société tant en France qu’à l’étranger.
L’activité de conseil va bien entendu concerner également linformation sous toutes ses formes à destination à la fois des patients et des divers acteurs du monde de la santé à commencer bien sûr par les thérapeutes.
Cette information aura pour but de mieux faire connaître aux uns et aux autres la BI(G)Med, ce qu’elle est, quelle est sa démarche, quels sont ses objectifs.
Comme son nom l’indique la BI(G)Med associe dans son mode de fonctionnement des processus immunologiques et génétiques, qu’elle cherche à réguler au mieux de l’intérêt des cellules du corps humain. Il apparaît aujourd’hui comme une évidence que « nul n’échappe à ses gènes » et que dès lors toute tentative de contrôler l’évolution d’une maladie chronique passe inévitablement par une régulation des gènes au niveau des cellules malades. Réguler les gènes ne signifie en aucune façon vouloir les modifier, ce qui est d’ailleurs parfaitement impossible à réaliser, mais bel et bien chercher à normaliser leur expression c’est à dire réorienter cette dernière dans une voie physiologique.
 
Dans ce but la BI(G)Med a développé un outil remarquable à savoir l’utilisation de petites molécules appelées « microARN » dont le rôle dans la cellule est de freiner l’expression de la plupart des gènes donc de moduler la transcription du fameux ADN cellulaire localisé dans les chromosomes et qui fait de nous les êtres que nous sommes en définitive.
La Société CON.FORM-BIMUREG a d’ailleurs dans ce sens une demande de brevet concernant l’usage à visée thérapeutique de telles molécules sous une forme homéopathique.
En dehors de ces microARN la BI(G)Med utilise toute une vaste gamme d’autres molécules impliquées dans les mécanismes de fonctionnement à la fois immunitaire et génétique des cellules avec la particularité qu’elles sont toutes préparées selon un mode strictement homéopathique à savoir ce que l’on appelle dans le jargon pharmacologique le processus de « dilution-succussion ».
L’avantage considérable de cette technique de préparation réside d’une part dans l’absence totale d’effets secondaires indésirables, ce qui à l’heure de tous les scandales liés à la toxicité de nombreux médicaments représente un argument important pour la prescription de ce type de remèdes appelés BIMUREG® pour Bio ImMUno REGulateurs, d’autre part dans le fait que le niveau de dilution de ces substances leur permet d’être en parfaite adéquation avec la plupart des molécules de la cellule y compris au niveau du noyau de cette dernière.
Bien entendu il ne s’agit pas là de leur seul avantage et des centaines de cas cliniques témoignent à l’heure actuelle de l’efficacité de ces produits pour aider les personnes atteintes de maladies chroniques souvent très graves et lourdes de conséquences à stabiliser le cours de leur maladie voire à le neutraliser.
Un autre avantage non négligeable des BIMUREG® est la possibilité de pouvoir les associer à toute autre forme de traitement sans perturber ce dernier et sans non plus en être affectés au niveau de leurs propres effets.
 
Il existe à l’heure actuelle plus d’une cinquantaine de BIMUREG® pouvant intervenir de manière régulatrice dans un nombre important de troubles liés à des pathologies chroniques affectant les humains dans toutes les régions du globe ; il en va ainsi :
  • Des maladies infectieuses chroniques à bactéries, champignons et virus
  • De beaucoup de maladies inflammatoires en particulier de nature auto-immune
  • De la plupart des maladies cancéreuses à type de tumeurs solides ou d’hémopathies malignes
  • D’un grand nombre de maladies cardio-vasculaires, métaboliques ou encore dégénératives
  • Des maladies à forte composante allergique etc

L’objectif ultime de tous ces remèdes étant toujours de soutenir les mécanismes d’autorégulation de la cellule afin de la rétablir dans un mode de fonctionnement normalisé optimal.

Ces produits sont fabriqués à l’heure actuelle par une pharmacie-préparatoire localisée à Bruxelles en Belgique, qui se procure les molécules-souches auprès des grandes firmes internationales en mesure de certifier leur fabrication en conformité avec la législation en vigueur, puis les dilue et les dynamise sous la forme de globules et de granules homéopathiques tout à fait traditionnels,  pour ensuite les commercialiser dans la présentation classique de doses-globules et de tubes – granules.

 

 

 
 
Nous allons à présent nous tourner vers le deuxième volet d’activité de la Société CON.FORM-BIMUREG  concernant les activités de formation.